Nouvelle_PoliciereCE2

"Nouvelle policière CE2"

Accueil

Reportages

Expression écrite

Arts plastiques

 

 

CHAPITRE 1

Ce jeudi là, il fait très beau. Le ciel est bleu et le soleil brille. Sur son perchoir, le cacatoès répète sans cesse : « Il fait beau coco, il fait beau coco ! ». Monsieur Monaco cueille une orchidée. Au même moment, il entend le facteur glisser le courrier dans la boîte aux lettres. Il l'ouvre et prend tout le courrier mais l'une d'elles n'a pas de timbre. Alors, Monsieur Monaco pense que quelqu'un l'a déposée très tôt avant le facteur. Il ouvre la lettre et lit :

« Nous allons faire exploser l'avion KLM en plein vol pour nous débarrasser du président qui voyagera dans cet avion. N'APPELEZ SURTOUT PAS LA POLICE POUR AVERTIR LE PRESIDENT CAR, SI LE CHEF D'ETAT N' EST PAS PARMI LES PASSAGERS DU VOL KL 007 …NOUS ALLONS FAIRE DE TRES GROSSES CATASTROPHES ! »

- Qu'est-ce que c'est que cette histoire ? ça doit être un de mes collègues qui a essayé de me faire une farce ! Mais ça n'a pas marché !

Comme tous les jours, Monsieur Monaco part à son travail. Arrivé au bureau il demande à ses collègues si l'un d'eux a fait une farce.

- Mais non ! De quelle farce s'agit-il ? demandent les collègues.

- Mais si, vous savez bien ! La lettre anonyme non timbrée.

- Ah non, nous on n'a plus fait de farce depuis bien longtemps !

Alors, Monsieur Monaco rentre très vite dans sa belle décapotable. Arrivé chez lui, il se sent très inquiet. Il entre dans la cuisine et mange des pommes de terre, de la salade et boit un grand verre d'eau. Dès qu'il a fini son dîner, il s'asseoit dans un fauteuil pour regarder la télé. A onze heures du soir il va se coucher mais il pense toujours à cette lettre bizarre…

A son réveil il est encore plus inquiet et essaie de se rappeler de ce qui est écrit dans le message mystérieux. Mais voilà, il ne sait plus où il a rangé cette lettre et doit faire des recherches dans toute la maison. Une heure après, il la retrouve enfin et peut vérifier dans quel avion se trouvera la bombe. Comme d'habitude il se prépare pour aller à son travail et en arrivant il décide d'aller voir son patron.

- Lisez ce que j'ai reçu hier matin !

- Etonnant en effet mais es-tu sûr qu'il ne s'agit pas d'une plaisanterie de tes collègues ? demande le patron

- C'est sûr et certain, je leur ai déjà demandé et ils m'ont répondu que non !

- Alors, je vais appeler le commissariat ! dit le patron.

Le patron lui aussi a des raisons d'être inquiet parce que son fils voyagera dans le même avion. Eric Monaco est soucieux et ne souhaite pas que son patron prévienne la police car les malfaiteurs sont sûrement très dangereux… Depuis l'arrivée de cette lettre anonyme il se sent chaque jour de plus en plus inquiet et il n'arrête pas de faire des cauchemars : il a vraiment besoin de repos. Il quittera son bureau à 14 heures exceptionnellement. (...)

   

Suite à lire dans notre livre "Lucas et les mystères de l'archipel", année 2002.

 



Adresse électronique : cliquer ici