Les volcans

Volcans

Accueil

Reportages

Expression écrite

Arts plastiques

 
 

  LES VOLCANS

 

PLAN

1. L'origine d'un volcan

2. Les Volcans d'Indonésie en activité

2.1. Le BROMO et le SEMERU

2.2. Le KELUD

2.3. Le KAWAH IJEN

2.4. Le MERAPI

2.5. Le KRAKATOA

3. Conclusion : Méfaits et bienfaits des volcans

4. Les volcanologues célèbres

5. Lexique

 

Le mot <VOLCAN> vient de Vulcain, fils de Jupiter et de Junon qui d'après la légende Romaine, avait installé ses forges dans la profondeur d'un cratère appelé Vulcano en Sicile.

De nos jours, il existe encore de nombreuses légendes et cultes au Japon, aux Nouvelles - Hébrides, au Mexique et en Indonésie.

 

1. L'Origine

Lors de la formation de la terre il y a 4 milliards et demi d'années, les éléments les plus lourds se sont concentrés au centre formant le noyau.

Les éléments les plus légers sont remontés à la surface, se sont solidifiés et ont formé l'écorce terrestre.

Entre les deux se trouve une zone que l'on appelle le manteau constitué de roches qui fondent à la chaleur qui augmente plus on s'enfonce à l'intérieur de la terre.Ces roches fondues forment une matière pâteuse et incandescente appelée le magma

L'écorce terrestre est formée de plaques qui flottent sur le magma.

Ces plaques peuvent s'écarter ou se rapprocher, voire se chevaucher.

C'est lors de ces mouvements que se forment les volcans.

Le magma est toujours agité, il pousse la croûte qui se fend et se casse. A travers ces cassures, le magma monte et s'écoule à la surface de la terre sous la forme d'une matière en fusion appelée la lave.

2. Les Volcans d'Indonésie en activité

Par le monde, on dénombre 1.400 volcans terrestres actifs dont la plupart de ceux en éruption se trouvent autour de l'océan pacifique sur une guirlande appelée la ceinture de feu parmi lesquels 139 sont situés en Indonésie dont les plus connus sur l'île de JAVA

(voir la carte de Java)

2.1. Le BROMO et le SEMERU

Ils sont situés dans une vaste caldéra appelée <la mer de sable>. Le Bromo est formé d'un cratère très profond en forme d'entonnoir recouvert de cendres qui débouche sur un puits vertical. Il est actuellement en sommeil .

Le Séméru dont le sommet atteint 3700m,est constamment en activité. Il explose à peut près toutes les15 mn. Sur ses flans et à son pied, il y a une forte densité humaine car la terre y est fertile c'est un grenier à légumes

2.2. Le KELUD

Il présente un cratère occupé par un lac, en 1960 de violentes poussées de gaz magmatiques ont projeté dans les airs l'eau du lac qui s'est transformée en acide au contacte des fumerolles et est retombée sur les pentes ,entraînant des coulées de boue et d'acide . Il y a eu beaucoup de victimes. En 1993, l'éruption fit moins de victimes grâce aux tunnels qu'ont fait creuser les Hollandais pour permettre à l'eau du lac de s'évacuer régulièrement.

 

2.3. Le KAWAH IJEN

En Indonésien, son nom veut dire :<Le cratère vert >.

C'est le plus grand lac du monde : 700mde long, 600m de large et 30 Millions de m3 d'acide

à 2100 mètres d'altitude. A l'origine, c'est l'eau de pluie qui remplit le cratère mais elle se transforme en acide au contacte des gaz qui s'échappent des fumerolles.

Les Hollandais pour éviter la même catastrophe que celle du Kelud ont fait construire un barrage pour réguler le niveau de l'eau et c'est en une rivière d'acide qu'elle s'écoule sur les pentes du volcan quand on ouvre le barrage.

C'est également une mine de souffre exploitée, car on y trouve le souffre à l'état pur.

Les hommes canalisent le souffre qui sort à l'état liquide des fumerolles, à la sortie des canalisations le soufre se solidifie. Les mineurs cassent des blocs qu'ils transportent sur leur dos dans des paniers. Ils extraient 5 à 6 tonnes de soufre par jour. Ce soufre sert à l'industrie pharmaceutique, pour fabriquer des allumettes, pour blanchir le sucre de canne et fabriquer des explosifs.

2.4. Le MERAPI

Situé près de Yogjakarta, il culmine à 3000 m d'altitude. Son nom veut dire : <le lieu de feu >

D'accès difficile, il faut 5 heures de marche pour en faire l'ascension de nuit et arriver au sommet au lever du soleil. Il est toujours menaçant.

En1931 : sa forme à été modifiée par une grande explosion qui a fait beaucoup de dégâts et de victimes Le magma poussif s'est agglutiné à la sortie de la cheminée, en un gros bouchon quiBloque le cratère. Les gaz compriment tout le conduit qui mène à ce bouchon. Puis c'est l'explosion , l'obstacle vole en éclat. Le dôme a disparu.( Les gaz brûlants partent en flèche, ils projettent des écoulements de magma solidifié, des cendres pulvérisées et des blocs arrachés au cratère ; c'est ce qu'on appelle une nuée ardente.)Une brèche s'est formée qui a dévié les avalanches incandescentes vers le Sud-Ouest.

En 1979 : il a connu de nouvelles éruptions, fréquentes et une poussée lente d'un nouveau dôme qui s'est accompagné d'avalanches incandescentes et le dôme est monté jusqu'à 80m en 10 mois.

En 1992 : Le dôme atteignait 100 m depuis le cratère. Les gaz et les fumerolles accompagnent

Cette formation. La lave est allégée, tirée, poussée par les gaz et le soir il apparaît des incandescences de gaz magmatiques.

Il est très surveillé, toute l'année depuis l'observatoire centrale de Yogjarta.

 

2.5. Le KRAKATOA

Il était situé sur l'île de Rakata entre Sumatra et Java. Il s'est rendu célèbre par sa formidable éruption de 1883 à la suite de laquelle il a disparu. Voilà comment :

- Le 20 mai 1883

Une grosse explosion se produisit avec d'importantes chutes de cendres. Dans les trois mois qui suivirent le volcan conserva une activité permanente.

- Le 26 août 1883, 13 h.

Début d'une série d'explosions de plus en plus violentes.£es détonations correspondantes

sont entendues jusqu'à 600km du volcan.

-14h

Le ciel s'obscurcit.

-17h30

Un premier raz de marée s'abat sur les côtes.

-27 août,2h du matin

Une détonation beaucoup plus forte est entendue jusqu'à Singapour à 1400 Km du Krakatau.

-27 août à 10h du matin

C'est l'explosion finale. L'île est volatilisée. Le ciel s'obscurcit à 200 Km à la ronde.

La détonation fut entendue jusqu'en Australie, en Nouvelle-Guinée, aux Philippines et aux Indes à 5000 Km. Ce fut « le plus grand bruit jamais entendu sur Terre ».

L'éruption recouvrit de ponces et de cendres une surface de 820.000 Km2. Du 26 août 1983 à 13h au 28 août au matin plus de 20 Km3 de cendres furent émis.

Un énorme raz de marée avec des vagues hautes de 15 à 30 m submergea les côtes de Java et de Sumatra jusqu'à 3 à 4 Km à l'intérieur des terres et détruisit 297 villages provoquant la mort de plus de 40.000 personnes.

Plusieurs jours après aucune navigation ne fut possible dans le détroit de la Sonde, la mer étant encombrée d'énormes masses de ponces flottantes.

Quelques mois après l'éruption du Krakatoa les couchers de soleil en Europe avaient un aspect très particulier. Le ciel s'embrasait et prenait une teinte rouge sang. Ce spectacle se prolongeait 1h à 1h30 après le coucher du soleil. Le phénomène dura pendant quelques années.

( lire la naissance de l'ANAK KRAKATAU - l'enfant du Krakatau )

 

GLOSSAIRE

 

B

BOMBE nf Bloc de lave qui, projeté durant une éruption, est retombée au sol en prenant des formes particulières (bombes en croûtes de pain, en fuseau, en bouse de vache).

 

C

CALDERA nf Cavité d'origine volcanique de forme plus ou moins circulaire due soit à des explosions, soit à des effondrements par soutirage du magma.

CEINTURE DE FEU Pourtour de l'Océan Pacifique où se produisent de nombreuses éruptions volcaniques.

CHAMBRE MAGMATIQUE Réservoir souterrain dans lequel s'accumule du magma.

CHEMINEE nf Conduit reliant le réservoir magmatique et la surface, par lequel transite le magma lors d'une éruption.

COULEE nf Résultat de l'épanchement en surface d'une lave.

CRATERE nm Dépression plus ou moins circulaire située à l'aplomb d'une cheminée volcanique.

CROUTE nf Partie la plus superficielle du globe.

 

D

DOME nm Relief en forme de coupole, sans cratère, formé par l'accumulation sur place d'une lave visqueuse souvent dangereuse.

 

E

ERUPTION nf Phénomène d'origine volcanique au cours duquel jaillissent, par la cheminée et le cratère d'un cône, des laves, des cendres, des fumées sulfureuses, des vapeurs d'eau, etc…

ERUPTION EXPLOSIVE Eruption caractérisée par des projections de cendres ou de blocs qui peuvent s'élever à plusieurs kilomètres de hauteur.

 

F

FUMEROLLE nf Orifice de cheminée, d'où sorte à haute température des gaz s'échappant d'un volcan.

 

L

LAVE nf Produit émis au cours d'une éruption. La lave est un magma dégazé.

 

M

MAGMA nm Nom donné à la lave quand elle est encore à l'intérieur de la terre. Plus ou moins riche en gaz résultant de la fusion du matériel solide constituant le manteau ou la croûte.

MANTEAU nm Depuis la base de la croûte jusqu'au noyau externe à 2.900 Km de profondeur on distingue le manteau inférieur ou supérieur.

MINERAL nm Constituant d'une roche se présentant sous forme de cristaux.

 

N

NOYAU Volume central de la terre solide et composé en majorité de fer. Sa température est supérieur à 4.000 degré et la partie externe liquide est riche en fer et en nickel.

NUEE ARDENTE nf Avalanche et nuage de blocs et de cendres brûlantes qui dévalent la pente d'un volcan à toute vitesse, détruisant tout sur son passage.

 

P

PONCE nf Roche volcanique blanchâtre tellement riche en petites bulles de gaz qu'elle forme une mousse de lave si légère qu'elle flotte sur l'eau.

 

S

SCORIE nf Fragment de roches provenant de la lave éjectée à l'état liquide.

 

V

VOLCAN nm Relief en général, résultant d'une coulée de lave issue du magma et de l'accumulation de roches formant souvent un cône.

VOLCANOLOGUE nm ou nf Scientifique dont le métier consiste à étudier et comprendre les volcans.

 

3.Conclusion

Dans tous les cas, la présence de forte concentration humaine autour des volcans prouve que les roches volcaniques constituent des sols fertiles, riches en sels minéraux.

Certes, chaque année des dizaines, voire des milliers, de personnes meurent au cours des éruptions, mais les volcans font également vivre des millions de personnes.

Lorsqu'un volcan est en éruption, il crache des substances minérales. Les cendres recouvrent le sol d'une grande quantité de sels nutritifs qui sont de véritables engrais.

Sous un climat chaud, il suffit de quelques années pour que les plantes puissent y pousser et que les terrains soient cultivables. (Voir le Krakatoa)

De plus, Les chaînes volcaniques augmentent l'altitude d'une région et changent le climat de la zone. Les volcans filtrent et régularisent les cours d'eau souterrains et donnent naissance à des sources thermales .

L'homme utilise les matériaux rejeté par les volcans dans la construction de temples, d'églises, de villes, La pierre ponce est utilisée dans la pâte dentifrice, les gommes à encre, etc …

4.Les volcanologues célèbres :

Le couple KRAFFT

En 1968, Katia et Maurice KRAFFT fondèrent le centre Vulcain, spécialisé dans l'étude des phénomènes volcaniques. En 25 ans ils ont parcouru des centaines de volcans. Auteurs d'une vingtaine d'ouvrages, ils ont aussi réalisé 5 films et rassemblé la plus grande bibliothèque volcanologique du monde. Lors d'une expédition au Japon, Katia et Maurice ont trouvé la mort pendant l'éruption du volcan Unzen, le 3 juin 1991.

 

Haroun TAZIEFF

Né en 1914 à Varsovie, en Pologne. Il consacre sa vie à la géologie. A 34 ans il est saisit par la passion des volcans. Devenu le grand spécialiste des volcans, ses films et ses ouvrages ont su mettre la volcanologie à la portée d'un large public. Il a participé à la mise en place du centre d'étude des volcans à Jakarta et Yogjakarta. Il est mort en 1998.

 

Aymeric Benard-CM2 

 

vers le haut


Adresse électronique : indoflah@hotmail.com